Objet donne un aperçu du prototypage rapide hautes performances au Mans

La démonstration de la Connex350TM attire un public varié

Rheinmuenster, Allemagne (le 19 mars 2010) - Objet Geometries a offert aux participants de son événement « À vitesse grand V », organisé au Mans la semaine dernière, une démonstration de sa dernière imprimante 3D, la Connex350TM. L'objectif était de donner aux personnes présentes un avant-goût des avantages uniques de la technologie PolyJet MatrixTM pour le prototypage rapide. La Connex350TM permet d'imprimer deux polymères séparément ou en mélange, ce qui accroît le réalisme et la gamme des modèles qu'il est possible de créer en un seul cycle de construction.

« La technologie se prête idéalement à de multiples applications différentes. En témoigne la grande diversité des domaines d'activité représentés lors de l'événement », a déclaré Amos Libermann, directeur régional d'Objet Geometries pour la France. « Des spécialistes de l'automobile, du monde médical, de l'architecture, de l'enseignement, de la chaussure, de l'aviation et du design, sans oublier bien sûr les bureaux d'étude et de prototypage, s'étaient ainsi déplacés pour découvrir les atouts uniques de l'impression multimatière. »

Lancée sur le marché en 2009, la Connex350TM est la deuxième imprimante 3D de la gamme Connex, laquelle se caractérise par sa capacité unique à imprimer simultanément plusieurs matériaux aux propriétés mécaniques et physiques différentes. Les Digital MaterialsTM (matériaux numériques) ainsi obtenus permettent de simuler un surmoulage ou de créer des caractéristiques matières spécifiques comme des duretés Shore variables. La Connex350TM offre ces possibilités moyennant un investissement inférieur à celui de sa grande sœur, tout en assurant les mêmes niveaux de performances grâce à son enveloppe de construction de 350 x 350 x 200 mm.

Des clients d'Objet, comme la société d'ingénierie CAD'indus ou le bureau de prototypage rapide SD3D, ont pu vanter les avantages de la technologie Objet pour leur propre activité. « Les modèles produits sur l'imprimante Connex500TM se démarquent par une précision et une finition de surface tout à fait exceptionnelles. Et comme il est possible de composer les matériaux numériques sur mesure, ils permettent à nos clients de réaliser en toute fiabilité des essais fonctionnels d'aérodynamisme, d'assemblage ou de surmoulage de pièces, en différentes duretés Shore », s'est enthousiasmé Thierry Schneider, de CAD'indus.

En plus de la précision extrême de la technologie Objet, Stéphane Daniel, fondateur de SD3D et utilisateur lui-même d'une Objet Eden250TM, voit également des avantages dans l'excellent état de surface et les besoins de finition minimes : « Grâce à l'Eden250TM, je peux fournir une solution clé en main à mes clients. Ainsi ils peuvent développer leurs projets et effectuer toutes les vérifications nécessaires en validant les étapes de design, de présentation, d'ergonomie, de conception et de fonctionnalités. L'Eden250TMnous permet d'assister nos clients depuis l'idée du produit et du prototype jusqu'à sa fabrication. »

Autre moment fort de la journée, les participants ont également pu voir, en avant-première, un modèle réduit, produit sur la Connex500TM pour le concours des voitures GT des Ecoles de Design en Grande-Bretagne, sponsorisé par Jaguar. Ce prototype a été conçu à partir de la Jaguar RSR GT2 qui sera au départ de la prochaine édition des légendaires 24 Heures du Mans.

(FIN)