Goss International introduit le système d’encrage numérique DigiRail sur les rotatives labeur
  • Une alimentation en encre extrêmement précise permet de réduire les temps de calage et la gâche
  • Une technologie éprouvée disponible sur rotatives neuves ou en post-équipement sur les machines déjà en service

16 octobre 2007 – Le système d’encrage numérique Goss DigiRail, qui a obtenu le Prix d’innovation Intertech décerné par la PIA/GATF, est désormais disponible sur rotatives labeur.

Le système DigiRail peut être installé sur certains modèles de rotatives Goss déjà en service et fait partie des options disponibles sur les rotatives Goss M-600 et Sunday neuves. Cette technologie d’encrage numérique extrêmement précise remplace l’encrage conventionnel « à encrier ouvert » et permet de réduire la gâche tout en améliorant la qualité d’impression.

« L’application de l’encrage numérique aux rotatives labeur constitue une percée technologique supplémentaire dans les travaux de recherche et de développement de Goss International », confirme Bob Brown, P.D.G. de Goss International. « Cette technologie peut optimiser la rentabilité et les performances d’une nouvelle rotative ou d’un équipement déjà en service ». Bob Brown ajoute que la technologie DigiRail vient s’ajouter à la rotative Sunday, aux systèmes Autoplate, Automatic Transfer et Ecocool ainsi qu’aux nombreuses autres innovations intégrées de Goss qui permettent aux imprimeries labeur d’être plus performantes et rendent l’industrie de l’offset rotative plus compétitive.

En 2003, le système DigiRail a remporté le Prix Intertech décerné par la PIA/GATF. Cette technologie remplace l’encrage analogique traditionnel à lame en dessous par des modules d’encrage numérique renfermant des pompes à engrenages de faible couple, disposées en ligne. Ces pompes sont chargées d’alimenter des vannes à commande numérique et individuelle, lesquelles envoient l’encre au train d’encrage sous forme d’impulsions. Plus de 50 000 modules d’encrage numérique ont été installés jusqu’à ce jour et constituent une technologie éprouvée sur rotatives de presse et rotatives pour encarts Goss du monde entier.

La commande numérique du débit de l’encre vient compléter le flux de production numérique et les possibilités de préréglage de l’encrage et comporte de nombreux avantages, selon John Dowling, directeur de l’ingénierie du département Recherche et Développement de Goss International.

« La quantité d’encre envoyée au train d’encrage étant plus précise et la conception du système éliminant tout risque de contamination, le préréglage est plus rapide et plus précis, la gâche de démarrage peut être diminuée et les problèmes de variation de densité d’encrage et de couleur sont minimisés pendant la production », explique John Dowling. « Après de nombreux tests effectués à partir de formes techniques exigeantes et quelques modifications apportées au système, la technologie DigiRail est maintenant en mesure d’apporter ces mêmes avantages aux rotatives labeur produisant jusqu’à 100 000 impressions à l’heure », ajoute-t-il.

Le système DigiRail comprend une série de modules d’encrage montés sur un rail en aluminium, à hauteur du premier rouleau d’encrier. Sur les rotatives labeur, chaque module d’encrage est équipé d’un moteur à courant alternatif synchrone et de 12 vannes individuelles qui assurent le dosage de l’encre et fonctionnent en mode tout ou rien. Ces vannes sont commandées par des signaux numériques indépendants et en variant le temps d’ouverture des vannes et par conséquent, la durée des impulsions, le système permet d’envoyer au train d’encrage un volume d’encre très précis. Le nombre de modules d’encrage varie suivant la laize, la zone couverte par chaque vanne étant équivalente à celle d’une vis d’encrier traditionnelle.

« Le débit de l’encre envoyée par les vannes est constant pour une vitesse donnée de la rotative et la quantité d’encre alimentant chaque zone de 40 mm dans la laize est ajustée sur la couverture d’encre requise en variant le débit des impulsions de chaque vanne », explique encore John Dowling. « Résultat : le système permet des réglages de densité par incréments de 1 %, sa réaction est prévisible et reproductible et l’alimentation en encre est régulière, quelles que soient la température ou la viscosité de cette dernière. » Enfin, John Dowling souligne également que toute quantité excessive d’encre est renvoyée dans le système de recirculation de conception entièrement close, permettant ainsi de réduire la consommation d’encre et d’éviter toute contamination par la peluche ou la poussière de papier ou par la solution de mouillage.

‘Goss’, le logo Goss, ‘Goss International’, ‘DigiRail’, ‘M-600’, ‘Sunday’, ‘Autoplate’, ‘Automatic Transfer’ et ‘Ecocool’ sont des marques commerciales ou des marques déposées de Goss International Corporation.

(ENDS)